Congrès de la Fédération Nationale des Communes Forestières
Du 25 au 27 mai 2005. Club Méditerranée à Opio ( Alpes-Maritimes) - 06 -.

Le bois pour valoriser la forêt.
L'ouverture de ce congrès a été marquée par la venue du ministre de l'agriculture, Dominique BUSSEREAU, qui en a profité pour formuler sa volonté de valoriser la ressource "Forêt".

A l'occasion de son congrès au Club Méditerranée d'Opio, les 26 et 27 mai derniers, la Fédération Nationale des Communes Forestières, présidée par Yann GAILLARD, a décidé de tenir son Assemblée Générale dans le département des Alpes-Maritimes sur invitation de Gaston FRANCO, Président des Communes Forestières des Alpes-Maritimes.

L'objectif de ce congrès était de sensibiliser les Présidents des COFOR de la France entière, ainsi que des Elus ou personnalités de la filière bois, à s'engager sur une politique forestière ayant pour thèmes:

la Forêt Méditerranéenne, l'Accueil du Public en Forêt, la Forêt de Montagne et le Bois Energie.

Pour illustrer ces thèmes, divers partenaires techniques sont intervenus (Conseil Général 06, Conseil Régional, ONF, OFME et plusieurs Elus de la Région PACA) pour proposer aux divers Présidents des Communes Forestières des visites de terrain pour monter en pratique ces 4 axes majeurs de la politique forestière.

Cette journée de terrain s'est achevée par la viste du Ministre de l'Agriculture, Dominique BUSSEREAU, en visite spéciale pour rencontrer ces Maires de Communes Forestières.

Le Ministre a tout particulièrement mis l'accent sur le fait d'accroître la compétitivité par la mise en place de trois actions :

Mobiliser la ressource disponible

Améliorer les coûts de transport pour être compétitif par rapport aux marchés étrangers

Pérenniser et améliorer la Filière Bois

Pour parvenir à ces actions, un observatoire économique sera mis en place.

Dominique BUSSEREAU s'est engagé sur de nombreux autres points, telle que l'amélioration de la gestion durable des forêts, un engagement de l'Etat vis-à-vis de l'Office National des Forêts et le maintien de certaines mesures au profit de la forêt de montagne.

D'autre part, il a rappelé l'intérêt en faveur de la production d'énergie à partir de la biomasse. L'une des voies de développement à exploiter est la fabrication et l'approvisionnement en plaquettes forestières. Pour cela, il a engagé son ministère "à contribuer à hauteur de 60 000 Euro à mener une action d'animation et de conseils auprès des Maires".

Prochains articles à venir :
"Tournées sur Images"
" AOC Mélèze : Pari judicieux?"