SPECTACLE DE HAUTE – VOLTIGE DANS LES CÎMES DU MELEZIN DE LA COMMUNE DE ROURE
Le 07 novembre 2007. 4km avant Isola - Sur la commune de Valabre.

Non renseigné

Un chantier exemplaire de débardage par câble pour une exploitation respectueuse des sols en zone de coeur de Parc National du Mercantour

Jusque dans les années 60, les coupes de bois en montagne étaient exploitées à l’aide de tri - câbles : système de vidange des bois de la forêt à la route fonctionnant par gravité, sans moteur. Cette technique avait disparu avec les dernières équipes d'italiens (de la région de Bergame) capables de les installer.

Les exploitants forestiers se sont alors équipés de tracteurs forestiers, des pistes et des routes ont été construites en forêts. Pendant une quarantaine d’année, toutes les exploitations forestières des Alpes- Maritimes ont été réalisées à l’aide de tracteurs pour le débardage des bois (c'est vrai également pour pratiquement tous les massifs montagneux français). Ce n’est qu’en 2000 que le câble a fait son retour dans le département : un exploitant italien installé juste à la frontière utilise depuis cette date un matériel moderne et performant (qui n’a plus grand chose à voir avec les câbles d’autrefois) dans les forêts de la Haute Roya. Depuis, un regain d'intérêt pour le câble s'est fait jour : des exploitants se sont équipés et les gestionnaires forestiers (ONF) leur ont proposé des coupes de bois compatibles avec cette technique.

C’est bien évidemment avant tout quand les conditions topographiques ne permettent pas l’utilisation d’un tracteur que le câble trouve naturellement sa place. Là où la pente ne permet pas d’ouvrir une piste de débardage, le câble reste la seule solution économiquement possible (le débardage par hélicoptère d’un coût beaucoup trop élevé pour trouver sa justification dans l’exploitation des forêts du département). Le choix de cette technique peut s’avérer également judicieux quand la prise en compte d’enjeux patrimoniaux ou paysagers interdit l’ouverture d’une piste et l’utilisation d’un tracteur de débardage. De plus le câble permet d’exploiter un volume de bois supplémentaire par rapport aux exploitations classiques réalisées avec des tracteurs.

La récolte globale étant très inférieure à la production des forêts des Alpes-Maritimes, ce qui d’ailleurs se constate sur tous les massifs montagneux, la mobilisation de volumes supplémentaires avec le câble permet de gérer plus durablement les massifs forestiers de montagne. Cette augmentation de volume permet aussi une activité économique accrue.

La coupe de bois en cours de réalisation par l'entreprise RIBERI est située en forêt communale de Roure. Il s'agit d'une coupe de mélèzes (visant une régénération très progressive de cette essence de lumière) située dans le cœur du Parc National du Mercantour. La coupe est prévue pour 3 années ; le volume à exploiter est de 6000 m3. Sur ce massif forestier de Valabres (c'est le nom de ce canton de la forêt communale de Roure), aucune solution technique n'avait jusqu'à maintenant pu être économiquement envisagée pour la vidange des bois.

L'entreprise RIBERI a alors proposé à la commune de Roure et à l'Office National des Forêts de réaliser ce chantier à l'aide d'un tri-câble comme les italiens le faisaient jusque dans les années 60. Le petit-fils, François RIBERI, reprenant ainsi la technique de son grand-père, originaire de Bergame(Italie), 40 ans plus tard. La ligne de câble de 1300 m de long part du pied de la forêt pour aboutir en bord de route départementale. Des charges de bois sont réparties tous les 200 m. En forêt, les bois sont d'abord abattus puis amenés au sommet du tri-câble avec une autre ligne de câble (de type Blondin) fonctionnant elle avec un moteur qui permet le déplacement des bois sous la ligne de câble.


INVITATION

Rendez-vous à 9h00, mercredi 7 novembre 2007
Possibilité de monter en tête de câble à dos de mules (moins d’une heure)
A pied : compter 1heure
Compter 3h00 Aller/Retour

RD 2205 – Bord de Route – 4Km avant Isola Village
Arrivée du câble visible en bord de route





Contact presse :
Aline CAU-TESTOUR
Tél. 04 97 18 69 24
Portable : 06 23 08 52 90
E-Mail : alinetestour_cofor06@yahoo.fr